Le dossier Arkham

Auteur : Alex Nikolavitch

Éditeur : Editions Leha

Date de parution : Novembre 2020

Nombre de pages : 160

EAN :  9791097270513

Où puis-je trouver ce livre ? : Amazon ; Cultura ; Les éditions Leha

Résumé

Arkham, 1941. Le corps déchiqueté du détective Mike Danjer est retrouvé au milieu d’un monceau de papiers. Il pourrait s’agir à première vue d’un banal meurtre en chambre close. L’examen des feuillets souillés, un dossier qu’il avait constitué au fil d’une très longue enquête, démontre qu’il avait mis au jour un indicible complot. Des forêts insalubres de Nouvelle-Angleterre aux plateaux du Tibet, des Contrées du Rêve au marché de Damas, de sinistres individus se préparent à un événement cosmique… Danjer y a laissé la vie, d’autres y ont perdu la raison… Saurez-vous démêler tous les fils du Dossier Arkham ?

Ce que j’en pense

J’ai découvert Alex Nikolavitch sur Twitter mais également grâce au mook Dune car il y est l’auteur de quelques articles. Quand j’ai su qu’il sortait un livre dans l’univers de Lovecraft, j’ai tout de suite acheté le livre.

Ce roman n’est pas un roman comme les autres. Pour vous aider à comprendre, je ne sais pas si vous connaissais les jeux de société Sherlock Holmes – détective conseil. Ce sont des jeux où vous avez dans la boîte des journaux, des carnets d’enquête, des plans de la ville, un annuaire, etc. Le but est de se servir de tous ces éléments pour mener l’enquête et résoudre l’énigme. Et bien Alex Nikolavitch fait un peu la même chose. Vous ne lirez pas un roman mais des rapports de police, des lettres, des extraits de journaux, etc. On suit l’investigation du détective Mike Danjer et ce que nous lisons constitue le dossier qu’il a constitué avant sa mort sur son enquête sur la disparition de jeunes étudiants de l’université Miskatonic.

On sent et ça se voit que Alex Nikolavitch est un amoureux et grand connaisseur de l’oeuvre de Lovecraft. A la lecture, c’est aussi dense et énigmatique qu’une nouvelle de Lovecraft. On a plusieurs éléments qui seuls n’auraient aucun sens mais mis bout à bout, formeront des liens afin de connaître la vérité sur cette énigme. J’avoue que je n’ai pas toujours tout compris ou fait le lien avec l’oeuvre de Lovecraft, car il faut quand même quelques connaissances (que je n’ai pas n’ayant lu que quelques nouvelles).

Mais au-delà cette complexité apparente, on passe un excellent moment à la lecture du dossier. Déjà grâce à la mise en page qui est vraiment réussie. Les notes, les journaux, etc… sont mis en page comme si nous les avions réellement en main et c’est d’autant plus réaliste grâce à ces trombones d’illustrés en haut de certaines pages. C’est très réussi. De plus, Alex Nikolavitch adopte un ton très humoristique. Des références à la Pop culture, aux nombreux jeux de mots, on rit beaucoup durant cette lecture.

Ce livre, je pense, doit être lu plusieurs fois. Du moins pour ma part, j’y reviendrai quand j’aurai commencé à explorer l’oeuvre de Lovecraft afin de mieux comprendre cette enquête. En tout cas, c’est un livre que je recommande.

Je pense poursuivre la découverte des autres romans de monsieur Nikolavitch car il y en a certains qui me font de l’œil (L’ancelot avançait en armes ; L’île de Peter ; Eschatôn)

On continue l’aventure !

Section littéraire

Résumé :

En 1934, Kristen, archéologue travaillant à la Miskatonic University, à Arkham, tente de faire reconnaître ses compétences dans un monde où les femmes restent méprisées. Tout change le jour où elle reçoit un paquet envoyé d’Égypte, contenant une moitié de tablette aux inscriptions semblant dater de l’époque archéenne. Accompagnée de Milton Blake, un aventurier obéissant à un conclave occulte au sein de la Miskatonic, et de Howard Brixton, ancien espion britannique, elle s’engage dans une odyssée qui l’amènera des États-Unis en Égypte, puis en France et jusqu’en Allemagne nazie. Mais cette course après un savoir occulte qui aurait dû rester enfoui ne risque-t-elle pas de les mener aux portes de la folie ?

Guy-Roger Duvert est un auteur qui m’intrigue depuis un moment car c’est Audrey du blog LightandSmell qui en parle le mieux, ayant lu, je crois, tous ses livres. Cet auteur est un habitué de la SF dans ses écrits, d’ailleurs j’avais bien aimé le film Virtual Revolution qu’il avait lui-même réalisé, mais ici, il s’attaque à l’univers de Lovecraft et j’avoue que j’ai vraiment envie de voir ce que ça donne.

Résumé : De retour à Arkham pour les fiançailles de ses amis Preston et Minnie, Alden Oaks est invité à intégrer une mystérieuse communauté artistique, la Nouvelle Colonie. Là, le peintre espère donner enfin la pleine mesure de son talent. Mais d’étranges symboles et des expériences à la limite du cauchemar le poursuivent jusque dans sa ville natale où il retrouve l’énigmatique et charismatique peintre surréaliste, Juan Hugo Balthazarr.
Avec l’aide de l’intrépide Nina, Alden tente de percer le mystère qui entoure le gourou des Colons. Mais comment résister à la fascination exercée par l’Espagnol lors des folles soirées organisées au sein de l’élite privilégiée d’Arkham ? Et cela alors même qu’elles lui apportent l’inspiration tant attendue ! La disparition de Nina donnera-t-elle à Alden la force d’empêcher le dernier rituel d’avoir lieu ?

Nouveau roman (après la colère de N’Kai de Josh Raynolds) qui prend place dans l’univers du jeu de société Horreur à Arkham. C’est un jeu de société auquel j’ai toujours voulu joué mais il faut en général être plusieurs et il est assez difficile. Mais les romans m’ont l’air plutôt sympas à lire. Les deux sont dans ma wishlist.

Section cinéma

Synopsis : En 1948, tout le monde utilise la magie. Tout le monde, excepté le détective privé H. Philip Lovecraft, qui refuse pour « raisons personnelles ». Celui-ci est engagé par un homme mystérieux et richissime, afin de retrouver un livre volé : le Necronomicon…

Téléfilm produit par la chaîne HBO. On retrouve les références à Lovecraft bien évidemment mais le film est plutôt moyen voir nanardesque parfois, malgré un casting intéressant : Julianne Moore, Clancy Brown, David Warner, …

Synopsis : 1874. Lazaro Valdemar, riche photographe, s’installe avec sa famille dans une vaste demeure victorienne pour y fonder un orphelinat. Il apprend alors que la bâtisse a été édifiée à un emplacement décrit par de nombreux ouvrages ésotériques. Lorsque sa femme tombe malade, il se livre bientôt à d’étranges expériences occultes dans le but de la guérir. Les forces qu’il va réveiller alors dépassent tout ce qu’il peut imaginer… 

La duologie Le territoire des ombres est un belle tentative de rendre hommage aux écrits de Lovecraft. On retrouve tous les ingrédients des nouvelles et romans de l’auteur. Mais j’ai trouvé le scénario parfois un peu alambiqué et le rythme des deux films est assez lent. A découvrir tout de même.

5 commentaires sur “Le dossier Arkham

Ajouter un commentaire

    1. J’ai acheté pas mal des romans de Guy-Roger Duvert mais je n’ai pas encore franchi le pas.
      Et oui la couverture du roman Le dernier rituel est trop belle. Le premier roman La colère de N’Kai n’a pas une super couv’ mais le résumé est alléchant aussi. Tu devrais regarder aussi.

      Aimé par 1 personne

Répondre à Light And Smell Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :