Les chefs-d’oeuvre de Lovecraft – Les montagnes hallucinées, tome 1

Auteur : Gou Tanabe

Éditeur : Ki-oon

Date de parution : Octobre 2018

Nombre de pages : 304

EAN : 9791032703625

Où puis-je trouver ce livre ? : Amazon ; Cultura

Résumé

En 1931, une expédition de sauvetage découvre le campement en ruines du Professeur Lake, parti explorer l’Antarctique quelques mois plus tôt. Son équipe de scientifiques avait envoyé un message annonçant une découverte extraordinaire avant de sombrer dans le silence… Sur place, des squelettes humains dépouillés de leur chair laissent imaginer les scènes d’horreur qui ont pu se dérouler. Plus perturbantes encore : les immenses montagnes noires aux pics acérés au pied desquelles le Professeur Lake et ses compagnons ont rendu l’âme… Ces terres désolées semblent cacher de terribles secrets. Gare aux imprudents qui oseraient s’y aventurer !

Ce que j’en pense

C’est à travers les réseaux sociaux que j’ai entendu parler de Gou Tanabe et des ses adaptations de certaines œuvres de H.P. Lovecraft en manga. Et j’ai eu la grande chance d’être tombé par hasard, lors d’une visite dans ma médiathèque, sur les deux tomes des montagnes hallucinées. Alors, est-ce que cette adaptation vaut le coup ? Réponse tout de suite.

Pour être honnête, je n’ai jamais lu les montagnes hallucinées par H.P. Lovecraft. J’ai le livre mais je n’ai pas encore mis le nez dedans. Mais j’ai déjà lu quelques nouvelles et je sais que l’atmosphère dans laquelle nous allons rentrer, est souvent poisseuse, proche de la folie.

Dans ce premier tome, on suit une expédition en antarctique d’un groupe de l’université Miskatonic dans les années 30. A cette époque, l’antarctique est encore un endroit quasi inconnu et ces explorateurs espèrent trouver des spécimens géologiques encore inconnus.

Une partie de l’expédition va entreprendre d’explorer une chaîne de montagnes très étranges présentant des formations cubiques, avec des entrées vers des cavernes. Installés dans ces montagnes, ils vont commencer leur forages et après avoir creusé dans les profondeurs d’une grotte souterraine, ils vont découvrir des créatures mi-animales, mi-végétales plutôt bien préservées. Que sont ces créatures ? et pourquoi certaines semblent en parfaite état alors qu’elles semblent avoir des milliers d’années ? Mais le camp principal va perdre le contact avec cette seconde expédition. Que sait-il passé la-bas ?

Voilà un petit résumé sans vraiment spoiler. Ce premier tome s’intéresse au début de cette expédition et d’une atmosphère enjoué, où chacun est excité par les découvertes qu’ils vont faire, le récit se dirige vers une atmosphère pesante.

Gou Tanabe retranscrit vraiment très bien l’atmosphère des récits de Lovecraft. Le dessin en noir et blanc joue beaucoup et certaines planches sont vraiment angoissantes comme la double page des montagnes noires que je vous ai mise plus bas. Les dessins sont vraiment très détaillés et très lisibles contrairement à certains mangas où certaines scènes d’action ne sont pas toujours très claires. Le seul bémol que j’émettrais, c’est le visage de 2/3 personnages qui se ressemblent beaucoup et j’ai souvent eu du mal à savoir qui était qui. Mais franchement c’est pour chipoter car on ne peut qu’être ébloui devant chaque planche.

Ce premier tome m’a vraiment beaucoup plu et j’ai vite enchaîné sur le deuxième afin de connaître la fin. Je vous détaillerais ce que j’en ai pensé dans un autre article car il se pourrait qu’il y ait quelques spoilers mais je ne pourrais pas faire autrement.

En tout cas, si vous avez envie de découvrir Lovecraft, mais que vous êtes peut-être rebuté par son style, je vous conseille vivement les adaptations des œuvres de Lovecraft par Gou Tanabe, c’est une bonne entrée en matière.

6 commentaires sur “Les chefs-d’oeuvre de Lovecraft – Les montagnes hallucinées, tome 1

Ajouter un commentaire

    1. Après je pense que c’est comme toute adaptation en bd, comics ou manga, pleins de choses sont passées sous silence car ce format ne va qu’a l’essentiel mais ça te permet au moins quel type d’histoire Lovecraft raconte. Après rien ne t’empêche de lire les mangas de Gou Tanabe et de lire les histoires qu’il adapte plus tard. Perso ça m’a donné envie de lire l’histoire, ne serait ce que pour découvrir l’atmosphère via la plume de Lovecraft.

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :