Angry, tome 2 : Renouveau

Auteur : Darren Bryte

Éditeur : City Editions

Date de parution : Juillet 2019

Nombre de pages : 432

EAN : 9782824615141

Résumé

Dans une petite ville de l’État de New York, les animaux sont subitement devenus fous, au point d’attaquer les habitants. Jayden, un jeune homme a recueilli Angry, un grand singe échappé d’un laboratoire d’expérimentation et qui communique avec lui par télépathie. Les pensées transmises par Angry ne sont que dévastation et souffrance. Les hommes ont ignoré qu’on ne peut pas ravager impunément la nature et mépriser la souffrance animale… à moins d’en payer le prix, un jour. Jayden comprend qu’il est un « élu » choisi pour mettre fin à ce massacre. Mais par qui et pourquoi ? Dans l’ombre, une mystérieuse confrérie orchestre ce qui ressemble bien à une apocalypse… ou à un renouveau qui reste à construire.

Dans l’épisode précédent…

Angry est une duologie. Je vous conseille grandement de lire le premier tome avant de lire mon avis sur le tome 2. Si vous voulez connaître mon avis sur le premier tome, cliquez sur le lien.

Ce que j’en pense

Je voulais avant toute chose remercier Darren Bryte, l’auteur du roman, pour m’avoir accordé de nouveau sa confiance pour que je chronique ce livre. En même temps, si vous avez lu mon avis sur le tome 1, vous savez que je l’ai adoré, qu’il a été un véritable coup de coeur. Mais qu’en est-il du deuxième tome de ce diptyque ?

Dans ce tome 2, nous reprenons le cours de l’histoire quelques mois après les évènements qui se sont déroulés à Edmond. Jayden est retourné à New-York et souhaite profiter de la vie comme si rien ne s’était passé. Il ne se sent pas prêt à assumer la destinée qui est la sienne. A travers les excès, c’est dans la solitude extrême qu’il s’enfonce finalement : Angry, le singe du premier tome, a laissé plus qu’une empreinte, car les deux êtres forment un tout qui pourrait changer la face du monde. Pour comprendre les derniers évènements du tome 1, Jayden s’envole pour le Canada où il va retrouver d’autres personnes comme lui : les Gardiens, des membres d’une confrérie qui orchestre l’apocalypse. Hop, Hop Hop… ! Je crois que je commence à vous en dire trop sur l’intrigue. En même temps, cela serait très difficile de vous la résumer tellement elle est complexe.

Ce deuxième tome, vous l’aurez compris est plus difficile à aborder. La preuve : en ayant lu 160 pages par intermittence, j’ai dû recommencer depuis le tout début et lire le livre presque d’une traite pour mieux appréhender et comprendre l’histoire.

Effectivement, si le premier tome pouvait se lire comme un roman fantastique « lambda » (même s’il est tout le contraire) avec pour thème sous-jacent la condition animale, je n’étais pas prêt pour ce que Darren Bryte nous préparait. L’auteur voit plus grand et c’est un véritable plaidoyer sur l’écologie qu’il nous sert. A l’heure où notre planète se meurt, Darren nous prend à contrepied et grâce à son histoire, nous pousse à nous interroger si l’Homme est en capacité de pouvoir changer et prendre conscience qu’il est le seul responsable de cette destruction inévitable. La vraie question est : peut-on encore avoir encore foi en l’humain ?

La Religion prend aussi une place importante dans cet ouvrage. Religion avec un grand « R » car les trois religions monothéistes (Christianisme, Judaïsme et Islam) parle de cette fin du monde, de cet Apocalypse. Mais l’Apocalypse, est-ce la fin de toute vie ou un renouveau ? Jayden va devoir passer par toutes ces réflexions et comprendre le rôle qu’il va jouer au sein de cette confrérie.

Le travail que Darren Bryte a fourni pour nous livrer un personnage aussi complexe que Jayden est vraiment incroyable. Il est loin d’être le personnage qui dit « oui » à tout et qui accepte sans broncher. Il est toujours dans le questionnement et pour lui rien n’est acquis. Il est en totale opposition avec les autres gardiens qui, eux, accepte tout ce qu’on leur dit sans rien remettre en question. Je pense qu’à travers ce personnage, l’auteur veut nous dire : arrêtez d’être des moutons et faites vous votre propre opinion. Ayez vos propres convictions et battez-vous pour les défendre. Jayden est vraiment un personnage fort comme on en voit peu dans les romans.

En tout cas, dès qu’on rentre dans cette histoire, on a du mal à en sortir. Les évènements s’enchainent, nous poussent à nous questionner pour savoir quelle fin l’auteur nous réserve et dès que cette dernière apparaît sous nos yeux, on est loin de ce à quoi on pouvait s’attendre. Cette fin est d’une telle puissance que j’en suis resté bouche bée. Je le répète : je n’étais pas prêt.

Et vous également, vous ne serez évidemment pas prêt. C’est pour cela que je vous invite fortement à lire le diptyque Angry, qui est un véritable coup de cœur pour moi. Darren Bryte est indéniablement un auteur que je vais suivre de très près, je vous conseille de faire de-même car il n’a pas fini de nous surprendre.

On continue l’aventure !

Section Littéraire

Résumé : Mers et océans ont disparu. L’eau s’est évaporée, tous les animaux marins sont morts. Des marées fantômes déferlent sur le monde et charrient des spectres avides de vengeance. Requins, dauphins, baleines…, arrachent l’âme des hommes et la dévorent. Seuls les exorcistes, protecteurs de l’humanité, peuvent les détruire.
Oural est l’un d’eux. Il est vénéré par les habitants de son bastion qu’il protège depuis la catastrophe. Jusqu’au jour où Bengale, un capitaine pirate tourmenté, le capture à bord de son vaisseau fantôme. Commence alors un voyage forcé à travers les mers mortes… De marée en marée, Oural apprend malgré lui à connaître son geôlier et l’objectif de ce dangereux périple.
Et si Bengale était finalement la clé de leur salut à tous ?

Dès que j’ai lu l’avis d’Audrey du blog lightandsmell.wordpress.com, j’ai su que j’aimerai ce livre. Il est dans ma wishlist mais je ne sais pas si je le lirai un jour. En tout cas vu les autres retour que j’ai pu lire, il plait beaucoup donc je vous le conseille.

Résumé : À San Francisco, le milliardaire George Morton s’écrase du haut d’une falaise à bord de sa Ferrari quelques minutes seulement après avoir annoncé qu’il retirait son soutien à un mouvement écologiste international…
Avant de disparaître, George avait laissé un message énigmatique. Peter, son avocat, et Sarah, son assistante, le décryptent… et se trouvent emportés dans une course-poursuite qui va les précipiter des glaces de l’Antarctique aux forêts vierges de Mélanésie.
Face à eux, un ennemi insaisissable prêt à détruire la planète pour prouver qu’elle est en danger. Tremblement de terre, tsunami, cyclone : si les idéalistes fous ne sont pas neutralisés, des milliers de gens vont mourir dans une série de catastrophes naturelles d’une ampleur sans précédent…

Michael Crichton est un auteur que j’apprécie beaucoup. J’ai lu plusieurs de ses livres mais pas celui-ci. Je ne le connaissais même pas. Je suis tombé dessus pour mes recherches pour l’article et il me dit bien. Et vous ? Un avis ?

Section Cinéma

Synopsis : Une vague de suicides apparemment dus à une toxine répandue dans l’air, déferle sur New York et touche peu à peu l’ensemble de la Côte Est des Etats-Unis. Attaque terroriste ou catastrophe chimique ?

J’avais vu ce film au cinéma car Shyamalan était un réalisateur que je suivais attentivement. Le film m’avait un peu déçu, dû à des scènes grandguignolesques. Il faudrait quand même que je le revois et que je me refasse une idée car au final le film est assez dans l’air du temps.

Synopsis : Le climatologue Jack Hall avait prédit l’arrivée d’un autre âge de glace, mais n’avait jamais pensé que cela se produirait de son vivant. Un changement climatique imprévu et violent à l’échelle mondiale entraîne à travers toute la planète de gigantesques ravages : inondations, grêle, tornades et températures d’une magnitude inédite. Jack a peu de temps pour convaincre le Président des Etats-Unis d’évacuer le pays pour sauver des millions de personnes en danger, dont son fils Sam. A New York où la température est inférieure à – 20° C, Jack entreprend une périlleuse course contre la montre pour sauver son fils.

Qui ne connaît pas ce film catastrophe avec des effets spéciaux incroyables. Sorti à l’époque où l’on parlait énormément du réchauffement climatique, ce film fait mouche et nous embarque dans une aventure à 100 à l’heure. Un plaisir coupable au même titre que 2012 du même réalisateur.

3 commentaires sur “Angry, tome 2 : Renouveau

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :