La croisade noire du Jedi fou, tome 1 : L’héritier de l’Empire

Auteur : Timothy Zahn

Éditeur : 12 – 21

Date de parution : Novembre 2015

Nombre de pages : 411

EAN : 9782823845082

Résumé

Il y a bien longtemps, dans une galaxie lointaine, très lointaine…
Cinq ans se sont écoulés depuis que l’Alliance Rebelle a détruit l’Étoile de la Mort. Dark Vador et l’Empereur, son maître, ne sont plus. La République prospère sous l’égide de la Princesse Leia et de son époux, Han Solo. Luke Skywalker est quant à lui le premier d’une nouvelle lignée de Jedi.
Dans les confins de l’espace, les derniers bâtiments impériaux se sont rassemblés sous la bannière du Grand Amiral Thrawn. Un César de carnaval que l’on ne prend pas au sérieux. Mais celui-ci a fait deux découvertes capitales qui pourraient faire tomber la jeune République.
Et le Côté Obscur est encore vivace…

Ce que j’en pense

Pour la petite histoire, c’est mon ami Twitter Cyril (@CDerouky) qui m’a donné envie de me plonger dans la saga Star Wars en littérature. Là où lui commence par le tout tout début, moi j’ai préféré me concentrer sur les romans faisant suite directe à l’épisode VI : le retour du Jedi.

L’histoire se déroule 5 ans après la bataille d’Endor et la destruction de l’Etoile Noire. La Nouvelle République s’impose dans la Galaxie mais dans l’ombre un général de l’Empire fait son apparition et a pour ambition de reprendre l’avantage. Et afin de prendre cet avantage, il va mettre la main sur les « trésors » de l’empereur mais aussi s’allier à un Jedi noir que tout le monde pensait disparu. C’est le début d’un nouvel affrontement entre le bien et le mal.

Dans cette aventure, on retrouve tous les personnages présents dans la trilogie originale. Leia est mariée à Yan Solo et est enceinte de jumeaux (futurs Jedi), elle apprend elle-même à maîtriser ses pouvoirs mais son rôle de politique pour la Nouvelle République lui prend énormément de temps. Yan, lui n’est plus général mais continue à travailler aux côtés de sa femme. Luke, quant à lui est assez en retrait. Il est rempli de doutes du fait qu’il soit le dernier jedi et qu’il doit assuré le nouvel ordre Jedi en entraînant sa sœur mais aussi les jumeaux à naître et c’est d’autant plus difficile que ses deux mentors sont morts.

On dévore les pages les unes après les autres à suivre les aventures de nos héros mais la grande force de ce roman est le personnage de l’amiral Thrawn. Fin stratège, il est le méchant parfait. Contrairement à Dark Vador, qui n’était que la marionnette de Palpatine, Thrawn est sans foi ni loi, et calcule tout à l’avance. Rien n’est laissé au hasard et c’est lui qui manipule tout le monde.

Le reproche que je pourrais faire au livre, c’est qu’il donne beaucoup de nom d’espèces, de planètes, etc, et si on n’est pas un grand fan invétéré de la saga, on se réfugie sur internet pour rechercher les noms et voir à quoi cela ressemble.

En tout cas, le livre fait pas mal de parallèle avec la trilogie originale et c’est agréable car on sent le travail accompli par l’auteur pour nous livrer une vraie suite à l’épisode VI. D’ailleurs, les fans de Star Wars précisent que cette trilogie (car oui ce livre est le premier d’une trilogie) est l’une des meilleures qui ait été écrite à ce jour. En effet, les personnages bénéficient d’une qualité d’écriture exemplaire, si bien que quelques uns ont été repris dans d’autres romans de la saga écrits par d’autres auteurs. Timothy Zahn donne à ses scènes un rendu très cinématographique et ça participe énormément à l’immersion. La bataille de Sluis Van est un véritable régal.

Vous l’aurez compris, j’ai beaucoup aimé cette première incursion dans l’univers littéraire de Star Wars. Je lirai bien sûr la suite assez rapidement. En tout cas si vous êtes amoureux de la trilogie originale, n’hésitez pas à lire cette trilogie.

Site de référence

Vous pouvez visiter le site : https://www.starwars-universe.com/ c’est la référence en ce qui concerne la saga. C’est une véritable encyclopédie sur les films, les livres, les jeux, et bien d’autres choses liés à l’univers Star Wars.

On continue l’aventure !

Section littéraire

Résumé : Il n’y a pas, dans tout l’Empire, de planète plus inhospitalière que Dune. Partout des sables à perte de vue. Une seule richesse : l’épice de longue vie, née du désert, et que tout l’univers convoite.
Quand Leto Atréides reçoit Dune en fief, il flaire le piège. Il aura besoin des guerriers Fremen qui, réfugiés au fond du désert, se sont adaptés à une vie très dure en préservant leur liberté, leurs coutumes et leur foi. Ils rêvent du prophète qui proclamera la guerre sainte et changera le cours de l’Histoire.
Cependant les Révérendes Mères du Bene Gesserit poursuivent leur programme millénaire de sélection génétique : elles veulent créer un homme qui réunira tous les dons latents de l’espèce. Le Messie des Fremen est-il déjà né dans l’Empire ?

Je ne pouvais pas parler de science-fiction sans vous conseiller ce monument de littérature qui a d’ailleurs inspiré George Lucas pour Star Wars. Je suis en train de le lire donc j’en dirais plus dans mon article qui lui sera dédié mais je le conseille vivement.

Résumé : En ce début de treizième millénaire, l’Empire n’a jamais été aussi puissant, aussi étendu à travers toute la galaxie. C’est clans sa capitale, Trantor, que l’éminent savant Hari Seldon invente la psychohistoire, une science nouvelle permettant de prédire l’avenir. Grâce à elle, Seldon prévoit l’effondrement de l’Empire d’ici trois siècles, suivi d’une ère de ténèbres de trente mille ans. Réduire cette période à mille ans est peut-être possible, à condition de mener à terme son projet : la Fondation, chargée de rassembler toutes les connaissances humaines.
Une entreprise visionnaire qui rencontre de nombreux et puissants détracteurs…

Autre monument de la littérature SF, il est une des sagas à lire absolument pour tout amoureux de la SF. Je ne l’ai pas encore lu car je me suis mis activement à la SF que récemment mais l’histoire m’intéresse déjà donc ça sera un passage obligatoire pour moi.

Section cinéma

Synopsis : Au 23ème siècle, les hommes ont colonisé le système solaire et les Nations-Unies contrôlent la Terre. Mars est devenue une puissance militaire indépendante et les autres planètes dépendent des ressources de la ceinture d’astéroïdes, où les conditions de vie sont pénibles et les habitants contraints de travailler durement. Au fil des ans, les tensions entre la Terre, Mars et la Ceinture ont pris une telle ampleur qu’une simple étincelle pourrait déclencher une guerre. Dans ce contexte tendu, la disparition d’une jeune femme va entraîner le détective chargé de l’affaire et le capitaine d’un vaisseau dans une course à travers le système solaire pour découvrir le plus grand complot de l’histoire de l’humanité.

Grande série de SF, elle est appréciée pour la complexité de son intrigue mais aussi pour la qualité de ses effets spéciaux. J’avais vu la première saison que j’avais vraiment aimé mais je n’ai pas continué. Il faudrait que je me remette dedans mais j’ai tellement de séries à regarder que je trie du coup.

Synopsis : Dans les dernières années du 20ème siècle, des milliers d’hommes et de femmes partent à la conquête de l’espace, fuyant les mégalopoles devenues insalubres. Sur les colonies, une nouvelle race d’esclaves voit le jour : les répliquants, des androïdes que rien ne peut distinguer de l’être humain. Los Angeles, 2019. Après avoir massacré un équipage et pris le contrôle d’un vaisseau, les répliquants de type Nexus 6, le modèle le plus perfectionné, sont désormais déclarés « hors la loi ». Quatre d’entre eux parviennent cependant à s’échapper et à s’introduire dans Los Angeles. Un agent d’une unité spéciale, un blade-runner, est chargé de les éliminer. Selon la terminologie officielle, on ne parle pas d’exécution, mais de retrait…

Blade Runner est un film que j’ai appris à aimer et plus je vieillis, plus je l’aime. Au premier abord, on pourrait le trouver lent mais le jeu des acteurs, surtout Rutger Hauer et son monologue de fin et enfin la musique de Vangelis font de ce film un bijou. Voyez le au moins une fois et faites-vous votre propre avis.

7 commentaires sur “La croisade noire du Jedi fou, tome 1 : L’héritier de l’Empire

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :