Angry

Auteur : Darren Bryte

Éditeur : Terra Nova

Date de parution : Mai 2017

Nombre de pages : 496

EAN : 9782824609874

Résumé

C’est une nuit comme les autres dans une petite ville de l’état de New York lorsque tout commence. Une femme pousse des hurlements de terreur : son chien vient de l’attaquer et de lui lacérer le cou.
Ce n’est que le premier événement d’une étrange fureur animale qui se répand tel un virus. Quelques jours plus tôt, Paul, le vétérinaire local, a recueilli Angry, un bonobo provenant d’un laboratoire d’expérimentation. Avec une expression intense dans son regard, le grand singe semble vouloir communiquer silencieusement avec Paul. Alors que la terreur gagne la petite ville, Angry disparaît. Le primate s’est volatilisé, tout comme Ethan, un jeune garçon autiste qui ne parle pas, mais possède l’étrange faculté de comprendre les animaux. Aux yeux de Paul, tous ces événements sont liés.
Et si c’était le début d’une nouvelle ère pour l’espèce humaine ?

Ce que j’en pense

Avant toute chose, je voulais remercier Thomas, du site Tomabooks et qui est également l’attaché de presse de Darren Bryte, qui m’a proposé ce service de presse. J’avais lu son propre avis sur le livre et c’était un livre que j’avais vraiment envie de lire donc j’ai sauté sur l’occasion.

Une petite ville des Etats-Unis, est victime d’attaques d’animaux. Darren Bryte va installer le suspense tout au long du roman. En effet, la tension monte crescendo jusqu’à un final… mais je ne vous en dit pas plus. L’ambiance est pesante dès le début du roman. Le fait que la ville soit isolée, loin de tout, renforce cet aspect. Les attaques d’animaux sont également décrites de manière très graphique. En effet, l’auteur ne lésine pas sur les détails et ne cache en rien la monstruosité de la scène. Du coup, dès qu’un animal apparaîtra, nous ne pourrons nous empêcher de trembler.

C’est l’apparition d’un singe dans cette petite communauté qui va expliquer ces attaques. Un groupe d’activistes pour la défense des animaux a fait évader ce singe, victime d’expériences en laboratoire. Mais d’où vient ce singe ? Pourquoi influence-t-il les animaux ? Le mystère est entier et va nous captiver tout au long du roman.

Derrière cette histoire, c’est une véritable alerte sur la condition animale. Du mauvais traitement à l’abandon, Darren Bryte nous fait prendre conscience qu’au final les animaux sont des êtres à part entière et qu’ils ne sont pas si différents des humains. J’ai vraiment été troublé et ému à certains moments de l’histoire. Je me souviens particulièrement d’une scène qui m’a ému aux larmes faisant écho à la perte de mon animal de compagnie. Darren Bryte a ce talent d’écriture qui vous fait plonger corps et âme dans son histoire.

Ce qui fait aussi la force de ce roman, c’est le traitement des personnages. l’auteur prend bien le temps de tous les développer, que se soit les personnages principaux, aussi bien que les secondaires. Ils ont tous une véritable psychologie et servent tous à l’histoire. Aucun n’est inutile.

Darren Bryte aborde plusieurs thèmes à travers ses personnages comme la relation fraternelle entre Paul et Mandi, la relation de couple entre Paul et sa femme Ashley mais aussi l’homosexualité à travers la relation de Paul et Jayden. J’ai trouvé cette relation traitée de manière très juste, sans caricature. Je me méfie un peu du traitement des relations homosexuelles dans les romans car dans la plupart que j’ai lu, on ne ressentait pas l’alchimie entre les personnages. Ici c’est tout le contraire, on vit la relation en même temps qu’eux. Vous comprendrez à la lecture pourquoi cette relation amoureuse est importante pour l’histoire, car oui, on peut se demander ce que vient faire une histoire d’amour en plein milieu d’un roman fantastique. Mais vous verrez tout s’explique.

Vous l’aurez compris, ce roman est véritable coup de cœur. Vous ne pouvez pas passer à côté de cette lecture. Il me tarde de lire la suite, car oui il y a une suite, cette oeuvre étant un diptyque.

On continue l’aventure !

Section littéraire

Résumé : Comment un jeune français baudelairien devient-il fanatique de la cause animale ?
C’est le sujet du premier roman de Camille Brunel qui démarre dans le jungle indienne lorsqu’ Isaac tire à vue sur des braconniers, assassins d’une tigresse prête à accoucher.
La colère d’Isaac est froide, ses idées argumentées.
Un profil idéal aux yeux d’une association internationale qui le transforme en icône mondiale sponsorisée par Hollywood. Bientôt accompagné de Yumiko, son alter-égo féminin, Isaac court faire justice aux quatre coins du globe.

Ce roman est recommandé par Darren Bryte lui-même. C’est une oeuvre militante sur la condition animale. Je pense que c’est une lecture dont on ne sort pas indemne.

Résumé : Pour nous une seule histoire existait : celle de l’Humanité. Mais il y a eu LA rencontre.
Et eux, les chats, ont changé à jamais notre destinée.

Bernard Werber est un auteur que j’apprécie beaucoup par les réflexions qu’il apporte à travers ses livres. Ici, il met en scène une dystopie où les chats prennent le pouvoir et atteignent un niveau d’intelligence égal à celui des humains. Une véritable réflexion sur l’anthropocentrisme.

Section Cinéma

Synopsis : Dans un laboratoire, des scientifiques expérimentent un traitement sur des singes pour vaincre la maladie d’Alzheimer. Mais leurs essais ont des effets secondaires inattendus : ils découvrent que la substance utilisée permet d’augmenter radicalement l’activité cérébrale de leurs sujets.

A la lecture d’Angry, c’est le film qui m’est venu tout de suite en tête. Les deux histoires sont totalement différentes, n’ont de similitude que le traitement des singes en laboratoire.

Synopsis : Un ourson orphelin, inconscient et maladroit, est adopté par un ours solitaire. Il fera avec lui l’apprentissage de la vie et du mal, un mal que personnifient deux chasseurs lancés à leurs trousses. L’un de ces chasseurs, Tom, prendra soudainement conscience de la dignité de la vie animale.

Ce film est un traumatisme d’enfant. Je ne peux plus revoir ce film sans pleurer. Jean-Jacques Annaud est un des réalisateurs qui sait faire de vrais films animaliers. Quasi-muet, ce film nous prend aux tripes et nous fait prendre conscience de la dure réalité : le problème de la chasse.

4 commentaires sur “Angry

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :