L’Autre Moi

Auteur : Sam Carda

Éditeur : Auto-édition

Date de parution : Décembre 2017

Nombre de pages : 305

EAN : 9781973193289

Résumé

Nous avons tous en nous une part d’ombre. On tente souvent de la dissimuler, mais quand elle fait surface, elle peut être dévastatrice. Je m’appelle Sam Carda et je suis un écrivain célèbre. Mon dernier roman m’a propulsé en haut du podium. Ma tête est placardée sur les murs de toutes les librairies. Mon œuvre a même été adaptée à la télévision. Tout va bien. Mais rien ne va en moi. Je n’ai plus d’inspiration. Et ce n’est pas le pire. Je crois que je perds pied. Je dois vous dire un secret… Le personnage principal de mon roman est vivant. Oui, je l’ai croisé en chair et en os. Il m’a parlé ! Il m’a menacé ! Il veut me faire payer toutes les souffrances que je lui aie infligées. Vous allez me prendre pour un fou et me dire que je n’arrive plus à distinguer la réalité de la fiction. Et vous aurez peut-être raison. Pourtant, tout au fond de moi, je sens que je ne suis pas dément. Et s’il s’agissait d’un complot ? Je vais tout faire pour le prouver…

Ce que j’en pense

Je connais Sam Carda depuis les débuts de Secrets Mortels en 2015. C’est un auteur que j’affectionne particulièrement et pourtant je n’avais toujours pas lu son livre L’Autre Moi. J’ai réparé cette erreur et je vous livre mon avis.

Dans son roman, Sam Carda se met en scène. N’allez pas y voir une quelconque autobiographe, on est ici plutôt dans genre de l’auto-fiction. Sam Carda prend des éléments appartenant surtout à sa sphère d’auteur pour nous livrer une histoire originale.

Surfant sur la vague du succès de son livre Secrets Mortels et de son adaptation télé, Sam enchaînent les interviews. Il subit également la pression de son agent pour l’écriture d’une suite. On sent le personnage de Sam épuisé, au bord du burn-out. C’est au moment où on se dit que rien ne pourrait aller plus mal qu’apparaît en chair et en os, le personnage de son roman Enora Visconti qui lui dit qu’elle va le faire payer pour tout ce qu’elle a subit. Sam devient-il fou ? ou est-ce un complot de son entourage ?

Sam m’a tout de suite embarqué dans son histoire car je trouvais ça génial de détourner sa réalité et d’incorporer les personnages de Secrets Mortels. Sam est un auteur qui aime jouer avec ses lecteurs et qui aime les surprendre à chaque minute. Donc l’intrigue était déjà un bon début pour nous accrocher.

Au fur et à mesure que l’on avance dans le livre, on essaie de trouver de la sympathie pour les personnages mais j’ai pas réussi. Ils sont tous plus pourris les uns que les autres. Sa femme, oh mon dieu, c’est la pire de tous. Franchement, je ne sais pas comment elle a réagi en lisant le roman. Mais comme on dit : « Qui aime bien, châties bien ! » Et bien c’est une belle déclaration d’amour !! On pourrait en avoir au moins un peu de pitié pour Sam mais même pas car il y a toujours cette frontière où l’on se demande : est-ce bien lui ?

Pour garder le suspense, Sam Carda va aller de rebondissements en rebondissements. Et c’est la critique que je lui ai faite quand on en a parlé, c’est que certains rebondissements étaient à mon sens inutiles. Il y a toujours le risque de perdre le lecteur ou qu’il décroche de l’histoire. Mais Sam a ce petit « je ne sais quoi » dans son écriture et dans ses histoires qui fait qu’on a envie de connaître la fin. D’ailleurs quelle fin !!!

C’est un bon thriller psychologique. Il a le mérite d’exister et d’être original même si pour moi il a des petits défauts. Mais quel roman n’en a pas. Sam essaie de changer de style à chaque roman (saga, autofiction, feuilleton épisodique,…). Il prend des risques et c’est ce que j’aime chez lui car il arrive à me surprendre à chaque fois.

Je vous conseille donc de plonger dans l’univers psychologique de Sam Carda mais attention, vous n’en sortirez pas indemne.

On continue l’aventure !

Section littéraire

Résumé : Où s’arrête le réel ? Où commence la fiction ? Dans cette œuvre introspective, Bret Easton Ellis nous dévoile les coulisses de sa vie d’écrivain. Usé par ses excès, l’auteur sulfureux décide de se ranger. Mais un nouvel assaut de dérapages contrarie le tableau idyllique et, très vite, l’autobiographie vire au cauchemar…

J’avais lu ce livre quand j’ai commencé ma « carrière » de blogueur. Je l’avais adoré et quand j’ai lu le résumé de l’Autre Moi, ce livre m’est venu tout de suite en tête. Lunar Park appartient aussi au genre de l’autofiction mais avec un côté plus fantasmagorique. Je l’ai d’ailleurs recommandé à Sam Carda.

Résumé : Tu croyais pouvoir te débarrasser de moi. Tu pensais qu’avec un enterrement bidon pour mes fans et pour la presse, tout serait réglé. Tu te disais : « Ce n’est qu’un pseudonyme, il n’existe même pas. » Tu te disais : « Fini George Stark, maintenant consacrons-nous à la vraie littérature… » Pauvre naïf ! Ça a dû te faire un choc quand tu as vu la fausse tombe grande ouverte, hein ? Et cette série de meurtres abominables ? Exactement comme dans nos romans ! Sauf que cette fois, c’est réel, bien réel. Non, ne t’imagine pas que tu vas pouvoir si facilement te débarrasser de moi, Je suis ton double, ta part de ténèbres… Et j’aurai ta peau !

Je n’ai pas encore lu ce livre de Stephen King mais j’avais vu le film de George A. Romero. Stephen King a écrit ce livre lorsqu’il avait été révélé qu’il écrivait sous le pseudonyme de Richard Bachman. Dans son roman, il fait prendre vie à l’alter ego de son héros. Tout comme Sam, Tad beaumont va devoir affronter son « Autre Moi ».

Section Cinéma

Synopsis : Adam, un professeur discret, mène une vie paisible avec sa fiancée Mary. Jusqu’au jour où il découvre son double parfait en la personne d’Anthony, un acteur fantasque qui lui ressemble trait pour trait. Stupéfait, il décide de mener l’enquête sur cet autre lui-même. Mais à trop vouloir fouiller dans les secrets que cache cet individu, Adam va plonger dans un engrenage le menant aux portes de la folie.

J’ai regardé ce film spécialement pour l’article et également parce que je trouve les films de Denis Villeneuve intéressants. Je vous avoue que je n’ai pas compris le film tout de suite. Il n’est vraiment pas facile à appréhender mais une fois qu’on a compris, le film est tout simplement génial.

Synopsis : Quand Bridget, une paumée en fuite retrouve sa soeur jumelle, Siobhan, elle entrevoit une vie de rêve. Ainsi, lorsque sa soeur disparaît, elle décide de prendre sa place, dans sa maison, auprès de son mari et… de tous ses secrets. Car Siobhan a elle aussi de nombreuses faces cachées…

Après Buffy contre les vampires, on retrouvait la comédienne Sarah Michelle Gellar dans une nouvelle série. Ici, elle jouait le rôle de deux soeurs jumelles. Mystères et rebondissements dans cette série qui malheureusement n’aura connue qu’une seule saison.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :