La République des Pirates

Auteur : Jean-Marie Quéméner

Éditeur : Plon

Date de parution : 14/02/2019

Nombre de pages : 336

EAN : 9782259264075

Résumé

Providence, Nassau, les Antilles… Yann Kervadec et son drôle d’équipage débarquent au beau milieu de cette République des Pirates. Une île régie par les « gens de fortune » qui y appliquent leurs règles égalitaires mais sanglantes, entre abordages, rhum, duels et partages de butins. Barbe Noire, Jack Calico Rackham, Charles Vane et leurs hommes règnent en maîtres sous la menace d’une Angleterre qui veut leur reprendre son bien. Yann deviendra, malgré lui, l’un d’entre eux. Aidé par deux farouches femmes pirates travesties en hommes, d’un acolyte irlandais maître artificier et médecin, shakespearien quand il a bu, et d’un géant noir tenancier du Jolly, taverne et maison close, il va se lancer dans la course. Contre la marine anglaise, malgré l’Espagnol, pour la survie de la communauté des « hommes libres »… et pour les yeux doux de Médeline qu’il a arrachée aux esclavagistes. Sous l’étrave de son navire : le trésor de Morgan, l’amour, les combats, la puissante magie africaine des esclaves, les ouragans et une famille de « gueux des mers » qu’il mènera au bout du monde et d’eux-mêmes. Une lutte à frères et à sang.

Ce que j’en pense

Pour la petite histoire, j’ai découvert ce livre dans une librairie lors d’un weekend à St-Malo. Je ne voulais pas repartir de la cité corsaire sans un livre parlant de piraterie donc mon cher et tendre m’a offert ce livre et je l’en remercie.

Nous suivons les aventures de Yann Kervadec, jeune breton, qui s’embarque dans la marine. Il va finalement très vite se retrouver enrôlé dans la piraterie. A travers les aventures de notre héros, l’auteur nous raconte la fin de l’Age d’Or de la piraterie. Le roman est très documenté sur cette période qui suit l’après guerre de Succession d’Espagne. On découvre les enjeux politiques et l’envie des pays de mettre fin à l’ère de la piraterie en leur offrant un état de grâce, qui pour certains sent le piège à plein nez.

On retrouve tous les ingrédients d’un roman de piraterie : des batailles navales, une chasse au trésor, des complots, mais aussi du rhum, des femmes… Les péripéties s’enchaînent presque sans temps mort pour finir sur une fin que j’ai adoré. Digne des meilleures séries télévisées.

Les personnages sont le grand point fort de ce roman. Yann va évoluer au milieu d’un panel de personnages historiques tels que Edward Teach (Barbe Noire), John Rackham, Anne Bonny ou Mary Read pour ne citer qu’eux. Pareil, un gros travail de documentation a été fait afin d’essayer de retranscrire au mieux le caractère de chacun dans le roman. Tantôt sympathiques, tantôt terribles, on arrive toujours à justifier leur mode de vie. Après tout, les pirates ne faisaient qu’essayer de survivre et de se venger d’hommes ou de pays qui les avaient abandonné. Au final, les pirates ne sont que des révolutionnaires qui ne font qu’appliquer leurs idéaux.

Le style de l’auteur nous permet vraiment de vivre intensément les aventures de nos héros. On rit, on a peur mais on se prend surtout au jeu et on en redemande. L’envie de devenir un pirate est finalement assez communicatif. Parfois, je me voyais sur le bateau de Yann et vivre vraiment ses aventures.

Jean-Marie Quéméner offre vraiment un roman d’aventure addictif qui vous fera voyager et vous donnera envie de vous plonger dans la suite des aventures de Yann Kervadec : L’écume des lames qui est sorti aux éditions Plon le 06/02/2020.

On continue l’aventure !

Section littérature

Résumé : Depuis l’Odyssée, aucun roman d’aventures n’eut plus de succès que « L’Ile au trésor ». Le jeune Jim Hawkins est le héros de ce roman, ainsi que le terrible John Silver, l’homme à la jambe de bois. L’Hispanolia débarque sur l’île au Trésor les «bons» et les «méchants». Dès lors, une lutte implacable se déroule pour retrouver le trésor amassé par Flint, redoutable pirate mort sans avoir livré son secret.

Je vous avoue que je n’ai pas lu ce classique mais lorsque je me remettrais aux livres classiques (objectif de cette année), il sera l’un des premiers que je lirais.

Résumé : Au XVIIe siècle, sur la mer des Caraïbes, le capitaine Henri Villon et son équipage de pirates luttent pour préserver leur liberté dans un monde déchiré par d’impitoyables perturbations temporelles. Leur arme : le Déchronologue, un navire dont les canons tirent du temps. Qu’espérait Villon en quittant Port-Margot pour donner la chasse à un galion espagnol ? Mettre la main, peut-être, sur une maravilla, une des merveilles secrètes, si rares, qui apparaissent quelquefois aux abords du Nouveau Monde. Assurément pas croiser l’impensable : un Léviathan de fer glissant dans l’orage, capable de cracher la foudre et d’abattre la mort !

On change totalement de registre avec ce roman de science-fiction qui me fait de l’œil depuis des années. Une amie blogueuse l’a lu et m’en a dit que du bien.

Section Cinéma

Synopsis : Au XVIIe siècle, dans la mer des Caraïbes, une flibustière aussi intrépide que séduisante et un brigand plein de charme, nous entraînent dans une tumultueuse saga de cape et d’épée. Au cœur de cette aventure, une fantastique chasse au trésor où se mêlent batailles navales, pirates rustres et trahisons…

Ce film de pirates est mon plaisir coupable. J’adore ce film malgré tous ses défauts (tout est très caricatural), mais le film fait le job et nous offre une aventure explosive (oui beaucoup d’explosions dans ce film de pirates).

Synopsis : La série relate les péripéties du Capitaine Flint et de sa bande durant l’âge d’or de la piraterie, vingt ans avant les événements du roman L’Île au trésor de Robert Louis Stevenson. Flint rencontre plusieurs illustres personnages de la piraterie ayant réellement existé tels Jack Rackham, Anne Bonny, Charles Vane, etc. L’intrigue se concentre sur la chasse du galion espagnol Urca de Lima, qui contient un trésor inestimable, par les pirates basés sur l’île de New Providence (actuelles Bahamas) dans les Caraïbes, dans la ville de Nassau.

Je recommande absolument cette série. La force de cette série est son scénario intelligent et ses acteurs convaincants. Complots, violence, batailles navales, et des rebondissements à chaque épisode. Franchement vous ne serez pas déçus.

4 commentaires sur “La République des Pirates

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :